Alphabet vietnamien : une introduction à la langue des vietnamiens

décembre 2, 2021

Écrit par

Victorine Fortier

Chaque langue se compose de lettres, de mots, d'expressions et ces derniers sont constitués avant tout d'alphabet, mais qu'en est-il de l'alphabet vietnamien ?

Un bon nombre de mots vietnamiens sont tirés du chinois pourtant, ces deux langues ne se ressemblent en rien, mais la langue vietnamienne est beaucoup influencée par le chinois. Si vous êtes intéressé par la langue vietnamienne, il faut commencer par l'alphabet pour comprendre les mots et pouvoir les lire. Suivez-nous pour en savoir plus à ce sujet !

L'alphabet vietnamien

Il y a environ 84 millions de personnes dont la langue maternelle est le vietnamien avec plus de 10 millions de personnes qui parlent le vietnamien, mais pas comme langue maternelle. Il faut savoir que le vietnamien est une langue tonale en d'autres termes, la signification du mot change selon l'accent donné. Les vietnamiens utilisent l'alphabet latin, une chose qui existe avant la colonisation française, mais depuis, celle-ci s'est généralisée et cela n'a pas changé même après l'indépendance. Il y a 29 lettres, avec deux manières d'écrire en grand ou en petit caractère.

Pour pouvoir lire le vietnamien, il faut apprendre la prononciation des lettres de l'alphabet. Cette langue possède des mots propres à elle, mais pour ce qui est des lettres w, j, f, ou z, elles ne sont pas utilisées et sont remplacées par ph, d, oa et gi. Pour les doubles consonnes, la prononciation diffère selon la région, il faudra donc connaître les différentes prononciations ou choisir une région donnée. Voici un exemple de mots qui se ressemblent, mais ont des tonalités différentes :

  • le mot Ma veut dire fantôme ;
  • le mot Má : la signification diffère, ça peut être maman ou joue ;
  • le mot Mạ veut dire soit plaqué ou des jeunes plantes de riz ;
  • le mot Mả : tombe ;
  • le mot Mã : code ;
  • le mot Mà : maïs.

Pour ce qui est des accents, ils sont posés sur les voyelles. Quand il y en a deux, l'accent est sur la première voyelle et sur la deuxième voyelle mais, quand il y en a trois, pas plus d'un accent par mot !

                                                                                                  alphabet vietnamien

Les doubles consonnes sont prononcées selon la région que ce soit au nord ou au sud, par exemple au nord, on prononce "tr" comme "tch", ce qui n'est pas le cas dans les autres régions. Il faut savoir que généralement les mots sont constitués d'une seule syllabe pour exprimer un mot en français, il faut utiliser 2 à 3 mots. Voici un exemple pour illustrer ce qu'on vient de dire : kỳ diệu veut dire miraculeux, pour exprimer ce mot en français, il a fallu deux mots en vietnamien. 

Quelles sont les particularités du vietnamien ?

Le vietnamien est une langue qui possède ses propres caractéristiques. Est-il possible d'écrire sans accents ? C'est une tâche difficile pour ceux qui apprennent la langue de trouver les bons accents sur la lettre, mais tout comme en français, vous pouvez comprendre une phrase sans accent, c'est la même chose pour le vietnamien, mais il y a des phrases qui donnent une certaine confusion si elles ne sont pas écrites correctement.

Pour les pronoms sujets, c'est totalement différent du français, car nous avons "je, tu, il", mais en vietnamien pour s'adresser à une personne âgée, on dit emh ou an, qui signifie je ou tu. Il est facile de deviner la différence d'âge par le biais d'une discussion entre deux personnes.

Comment apprendre le vietnamien ?

Nullement envie de vous décourager, mais le vietnamien n'est pas si simple à apprendre, c'est une langue qui a beaucoup d'accents et des tons très particuliers. Il faut se munir de volonté et de patience et vous y arriverez sans doute, mais que faire pour l'apprendre ? Il faut connaître les bases, c'est une fondation pour une bâtisse. Pour cela, il suffit de s'inscrire à des cours de langue en ligne ou dans une école privée de langues dans votre ville ou dans une université.

Ces cours sont essentiels pour avoir les notions fondamentales en tête, sur plusieurs semaines de cours intensifs, je m'améliorerai dans les bases de cette langue. Ensuite, il ne faut pas se baser que sur les cours, mais me documenter et me référer aux manuels pour un débutant, surtout les livres avec des activités ludiques, mais aussi les vidéos sur Internet qui sont d'une grande utilité pour la prononciation, je dois investir du temps et de l'effort surtout les premiers temps.

Pourquoi apprendre le vietnamien ?

Si je suis à la recherche d'un travail au Vietnam, que je travaille dans une multinationale avec des patrons avec la majorité des collègues qui parlent vietnamien, il est nécessaire d'apprendre cette langue. Si je pars au Vietnam et que je ne comprends pas la langue, je serai toujours dépendant d'un ami ou d'une connaissance ou parfois même des applications mobiles pour parler avec les locaux, et ce n'est pas une solution pour le long terme.

Si j'apprends la langue maternelle d'un peuple, je pourrai négocier avec les locaux sans me faire arnaquer parce que je suis un étranger. Pour connaître la culture d'un peuple, il faut passer par la langue, je comprendrai mieux leur manière de réfléchir, leur façon de vivre ne serait-ce que pour un séjour. De plus, les locaux seront très ravis de m'entendre parler leur langue.

                                                                                                    alphabet vietnamien

Nos conseils pour apprendre une langue

Je vous propose quelques conseils pour apprendre le vietnamien rapidement.

Garder sa motivation

Il est important de garder sa motivation tout au long du processus, surtout quand c'est une langue qui ne ressemble en rien à sa langue maternelle.

Donner de l'importance à l'oral

Lorsque j'apprends une nouvelle langue, j'ai tendance à négliger l'oral et à me concentrer plus sur l'écrit. Il faut voir des films, des chansons, des séries pour améliorer sa compréhension, mais aussi ne pas avoir honte de parler.

Penser en vietnamien

Pour pouvoir parler une langue, il faut mettre de côté sa langue maternelle et penser avec la nouvelle langue pour avoir plus de facilité à la parler.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CATEGORIES